Secteur de première importance pour l’économie, l’énergie, à travers l’ouverture de son marché, fait apparaître une nouvelle dimension dans le domaine du conseil et de l’accompagnement client.

LIRE

Secteur de l'énergie: étude de l'offre

 

LIRE

Consommation d'énergie : comportement des français

Pour aller plus loin:

Tarifs du gaz

 

Le tarif du gaz naturel résulte de l'intégralité des services facturés qui permettent l'acheminement de l'énergie jusqu'au consommateur final selon les besoins exprimés par celui-ci.

 

Les tarifs du gaz englobent :

- les frais fixes quel que soit le fournisseur (coût de l'abonnement, coût de l'acheminement et du transport, taxes décidées par l'État) ;

- le coût du kWh de gaz, qui varie en fonction du fournisseur.

Le coût du kWh peut être :

- fixé chaque mois par l'État via des tarifs réglementés présentés par Engie ;

- fixé de façon libre par chaque fournisseur alternatif (Engie propose également des montants à prix libres).

Prix du kWh en fonction du fournisseur

Le tarif du kWh dépend de :

- la politique commerciale à laquelle votre fournisseur obéit : opérateur historique ou fournisseur alternatif ;

- la nature juridique des offres mises à disposition : le montant réglementé est fixé chaque mois par l'État et celui du marché est fixé de façon libre par le fournisseur ;

- l'option tarifaire retenue : Base, B0, B1 et B2i, immédiatement fonction d'une approximation de votre consommation annuelle ;

- la zone tarifaire au sein de laquelle vous vivez : de la zone 1 jusqu'à la zone 6 (ou des zones A à H pour les clients d'une offre de marché d'Engie).

 

Connaître son option tarifaire

Selon une estimation de votre consommation annuelle, vous serez orienté vers le tarif :

- Base : consommation inférieure à 1 000 kWh ou 1 MWh/an. Elle s'adresse à un usage du gaz pour la cuisson uniquement ;

- B0 : consommation comprise entre 1 et 6 MWh/an. Usage cuisson et eau chaude ;

- B1 : consommation comprise entre 6 et 30 MWh/an. Usage pour chauffer le logement, cuisson et eau chaude ;

- B2i : consommation comprise entre 30 et 150 MWh/an. Usage pour chauffer le logement (surface de plus de 200 m²), cuisson et eau chaude.

 

Connaître sa zone tarifaire

Les 6 zones dépendent de l'éloignement du point de desserte des principales artères de distribution. Ainsi, plus vous êtes éloigné, plus le prix du kWh augmente légèrement. La zone 1 ou A correspond à la zone la moins éloignée, tandis que la zone 6 ou H regroupe les zones les plus éloignées. Toutefois, les logements dont la consommation est inférieure à 6 MWh/an ont le même montant de vente, indépendamment de la zone à laquelle ils appartiennent.

N'hésitez pas à cliquer ici pour en savoir plus.

 

Offre de quelques fournisseurs alternatifs

- Direct Energie (offre Directe) : -5% de réduction par rapport au montant réglementé ;

- Eni (offre Eni Essentiel) : 6% de réduction par rapport au montant réglementé ;

- Lampiris (offre lampiris gaz) : jusqu'à 10% de réduction par rapport au montant réglementé ;

- Eni (offre Astucio Eco) : 1% de réduction sur le kWh en comparaison aux montants réglementés lors de la souscription du contrat et prix fixes assurés pendant 3 ans pouvant être ajustés à la baisse ;

- Direct Energie (offre Horizon) : 5% de réduction sur le kWh par rapport aux montants réglementés à la souscription du contrat et prix fixes garantis pendant 2 ans.

Cliquez ici pour en savoir plus.

 

 

europeetenvironnement.eu - All right reserved

CGU