europeetenvironnement.eu

Forces de la concurrence dans le secteur de

l'énergie

Les indicateurs de performance dans le secteur de l'énergie

secteur de l'énergie: stratégie des fournisseurs

électricité et gaz: ajustement de l'offre et de la demande

Secteur de l'énergie : stratégie de l'état

 

Figurant comme un des principaux producteurs d’énergie dans le territoire français, l’EDF fait actuellement face à des problèmes financiers indéniables. Le contexte de la crise du marché européen influe sur le marché local, d’où la dégradation flagrante de sa situation financière. Il s’agit d’un établissement public commercial et industriel. Le principal actionnaire dans cette entreprise est l’État avec 85 % des actions.

 

Par conséquent, l’État définit également le tarif régissant la distribution de l’énergie. Le tarif réglementé est donc de mise dans la stratégie de l’État. Néanmoins, le marché des particuliers a été ouvert à la concurrence voilà maintenant 10 ans, et le prix du marché est devenu concurrentiel. Les tarifs réglementés cohabitent avec les prix fixés par les différents fournisseurs. Les pouvoirs publics déterminent le prix de vente d’EDF, notamment pour l’électricité.

 

La stratégie des pouvoirs publics

 

En optant pour l’ouverture à la concurrence, l’État a adopté une stratégie qui permet de mieux régir le flux des prix. Les fournisseurs établissent librement leur prix, sans passer par les pouvoirs publics ou l’EDF. Ainsi, il existe des différences de prix pour chaque fournisseur et distributeur, et les consommateurs sont aussi libres de choisir leurs propres fournisseurs.

 

Par contre, de leur côté, les fournisseurs d’énergie mettent en place un tarif indexé, dont l’évolution est identique à celle du tarif réglementé, que ce soit pour la hausse ou la baisse. Sinon, ils peuvent proposer le prix fixe allant de 1 à 4 ans. Ce coût ne change pas pendant la durée de la souscription au contrat, quelle que soit l’évolution du tarif réglementé. Il s’agit d’une stratégie de vente émanant des fournisseurs pour fidéliser les clients pendant une durée fixe.

 

La crise du marché européen influe sur le marché français, et la consommation électrique baisse également. De plus, le développement de l’énergie renouvelable change énormément la donne dans ce secteur.

 

Face au contexte de transition énergétique, les pouvoirs publics, par le biais de l’EDF, s’appuient sur le socle nucléaire qui constitue le meilleur atout économique. En même temps, l’ajustement de l’offre et de la demande sera une arme qu’ils vont utiliser. En premier lieu, une réserve primaire va être mise en œuvre. Cela a pour objectif d’instaurer un partenariat énergétique équitable dans les pays membres de l’Union Européenne. En même temps, cette réserve va permettre au pays de disposer d’un stock d’énergie disponible pour pallier les éventuelles insuffisances. Elle sera constituée entre les producteurs dans une zone géographique déterminée à l’avance.

 

Une autre réserve, secondaire cette fois, est à constituer par les producteurs membres de l’Union Européenne dans une zone géographique. Elle doit inclure 500 à 1180 MW. Elle servira juste à combler les manques ponctuels en période de grand froid.

 

Le mécanisme d’ajustement ou réserve tertiaire intervient au niveau des producteurs locaux et acteurs étrangers. Le stock doit être de 10 MW au minimum par producteur.

 

Dans tous les cas, des règles de programmation correspondant au mécanisme d’ajustement et au recouvrement des charges seront à observer. Ces règles régissent le fonctionnement des différentes réserves, le mode d’approvisionnement approprié, ainsi que les missions incombant à tous les acteurs du secteur énergétique. Bref, il s’agit d’une politique visant à veiller sur la disponibilité de l’énergie en permanence dans le territoire français, puisqu’il s’agit d’un secteur clé dans la vie quotidienne de la population.

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin:

Secteur de l'énergie : stratégies des gestionnaires de réseaux

La succursale d'EDF, chargé du réseau de distribution d'électricité, Enedis (ex-GRDF) vient de mettre sur pied une nouvelle stratégie d'accompagnement des clients qui ont décidé de consommer l'énergie produite à travers leurs propres panneaux solaires.

LIRE

europeetenvironnement.eu - All right reserved

Nous contacter par mail: pepin.baptiste@laposte.net