europeetenvironnement.eu

Forces de la concurrence dans le secteur de

l'énergie

Les indicateurs de performance dans le secteur de l'énergie

secteur de l'énergie: stratégie des fournisseurs

électricité et gaz: ajustement de l'offre et de la demande

Les indicateurs de performances énergétiques permettent de suivre et de comprendre simplement la consommation d’énergie nécessaire à une activité, un bâtiment ou un processus de production. Souvent présentés dans un tableau de bord, il est ainsi possible de les surveiller et de les hiérarchiser.

 

 

De nombreux avantages

 

 

Prendre en compte la consommation en énergie est un enjeu majeur à toute activité. En choisissant bien les indicateurs de performances énergétiques, avec des paramètres maîtrisés, le tableau de bord sera d’autant plus efficace.

L’un des avantages est ainsi de mesurer l’efficacité réelle d’actions mises en œuvre pour réduire la consommation en énergie. Les données prennent en compte à la fois l’énergie consommée et les nombreux éléments qui influent sur cette consommation. Ces éléments, qui peuvent être variables, sont finement ajustés afin d’aboutir à un diagnostic précis.

Le tableau de bord est également très utile à long terme. En effet, si l’avantage est de surveiller les résultats en temps réel, les données sont également analysées sur de longues périodes. Les dérives ou les pertes d’énergie sont ainsi détectées plus rapidement et peuvent être corrigées en fonction de l’activité, puis analysées pour donner une estimation de la consommation globale sur les périodes suivantes.

Enfin, les indicateurs de performances énergétiques peuvent également se focaliser sur des activités ou des secteurs de production très précis. Les avantages sont alors de repérer, très localement, les pertes ou les gains d’énergie et de les comparer à d’autres secteurs similaires par exemple.

 

 

Les limites des indicateurs de performances énergétiques

 

 

Une des plus grandes difficultés est le bon choix des indicateurs. Il doivent en effet être cohérents et compréhensibles par tous afin que les actions mises en place soient efficaces. La cohérence d’un indicateur est mesurable par son lien avec des paramètres maîtrisable. Si un indicateur est trop général, il atteint ses limites : il sera impossible d’influer sur les performances associées. Cette limite peut paraître évidente mais influe sur l’ensemble du tableau de bord de la consommation en énergie.

Suivant les activités concernées, il peut également être difficile d’obtenir des données précises concernant l’énergie. Dans certains secteurs, le tableau de bord ne se basera que sur des estimations ou des approximations, ce qui réduit fortement son efficacité. C’est une des limites de ces indicateurs : moins les relevés et les données sont précis, moins ils seront efficaces. Cela peut être un manque d’efficacité dans le temps, il sera alors impossible de déterminer les périodes exactes à corriger, ou dans la précision des mesures, ce qui rendra les améliorations hasardeuses.

 

 

 

Des indicateurs de performances énergétiques bien choisis, bien employés et bien analysés permettent une réelle amélioration de la consommation d’énergie.

 

 

 

Rentabilité des acteurs du secteur de l'énergie

EDF était le principal fournisseur et distributeur d’électricité en France pendant plusieurs décennies, tandis que GDF Suez assurait la distribution de gaz. Le secteur de l’énergie s’est néanmoins ouvert à la concurrence depuis 2007 et de multiples fournisseurs alternatifs ont ainsi fait leur apparition et se partagent le marché.

LIRE

europeetenvironnement.eu - All right reserved

CGU